bienvenue-sur-le-site-eh4-club-formateur5b.jpg
Bienvenue ! Suivez les dernières actualités du club !

Carlsen conserve son titre de champion du monde !

Après 12 parties acharnées en cadence classique longue, du 11 au 30 novembre 2016 à New York, le champion en titre le norvégien Magnus Carlsen et son challenger le russe Karjakine n’ont pas pu se départager : 6-6, avec une victoire chacun et 10 matchs nuls intenses. Le norvégien réputé pour son style patient et implacable,  s’est heurté à un incroyable et surprenant Karjakin capable de tenir en défense, de très longues heures sans rien céder.

Ce qui devait arriver… arriva : en voulant forcer, et en prenant des risques, Carlsen prend un contre terrible dans la 8eme partie avec les blancs, et perd. Le challenger mène, et sème le doute dans l’esprit du champion.

Il a fallu alors, un très long travail de sape de Magnus Carlsen dans la 10eme partie pour pouvoir enfin égaliser en marquant le point, alors que son adversaire manquait une belle opportunité de faire nulle et de se rapprocher de la victoire finale…sur un seul petit coup !

Il faut alors en passer par des matchs de départage en 4 parties semi-rapide (20 minutes chacun), le mercredi 30/11/2016. Carlsen numéro 1 mondial dans la spécialité part à nouveau favori (contre le numéro 3) et après une première partie d’observation assez calme, se lance avec les blancs, à l’assaut de Karjakin dans la 2eme partie rapide, en prenant un avantage rapidement décisif….

Mais à nouveau l’incroyable ténacité de Karjakin fait des merveilles, et lui permet de sauver un demi-point miraculeux à la suite de coups extraordinaires de défense. Le champion en titre va t’il trouver la clef après une telle désillusion ?

Oui ! Sans se décourager, avec les noirs, Carlsen lance une attaque puissante sur le roi blanc de Karjakin, avant de brusquement changer d’aile, puis de percer au centre pour conquérir définitivement les cases noires. C’en est trop pour Karjakin, qui craque sous la pression, et se retrouve dos au mur dans la quatrième, avec les noirs.

Là, le subtil Carlsen, joue tranquillement de manière extrêmement solide, obligeant Karjakin à se découvrir et à jeter ses dernières forces dans la bataille en sacrifiant une qualité (tour contre fou). Le contre du champion, tout en contrôle, sera fantastique : Carlsen conclut par un magnifique sacrifice de dame retentissant, conduisant immédiatement au mat ! Un final en feu d’artifice totalement inédit en championnat de Monde. !

Félicitations au champion et à son challenger qui portent haut les couleurs des échecs.

Le mot de la fin à Karjakin qui en conférence de presse, d’après match, commence sa déclaration par un très sportif « Happy Birthday, Magnus ! » qui fête en effet ses 26 ans, le jour même et de la plus belle des manières. Respect à Karjakin qui n’a pas démérité.

Source image reprise Europe Echecs, photo Anastasiya Karlovich

carlsen champ2016

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *