bienvenue-sur-le-site-eh4-club-formateur5b.jpg
Bienvenue ! Suivez les dernières actualités du club !

Championnat de France : qui sont les favoris sur la ligne de départ ?

Petite revue des troupes, sans prétention, sur le tournoi qui commence dimanche. Le championnat s’annonce très ouvert, avec néanmoins quelques favoris sur le papier. Évidemment, les impressions sont subjectives, et tout le monde a sa chance, surtout en compétitions jeunes, où surgissent chaque année de nouveaux talents. On se souvient par exemple de Laurent Fressinet qui a émergé en 1993 en benjamins, à Pau. Notons quand même quelques noms à suivre.

En pupillettes, on suivra avec attention le tournoi de YUAN Beline 1692 , de SABIANI Chjara  1592,  de TALANCE Berenice 1591 ou encore de TOMASI Elise  1563, déjà sur les podiums en 2014 ou 2013.

En pupilles, on a déjà quelques redoutables joueurs autour de 2000 élo tels HARUTYUNYAN Ruben   2019, MAACHE Jawad   1973, ZACHARY Matheo   1966 et TOMASI Albert   1950, auquel on peut ajouter le vainqueur 2013 en poussins LOMANDONG Marc-Antoine 1826. Tout ce beau monde aura fort à faire avec la nouvelle génération de pupilles première année menée par les deux stars CICCOLI Theo 1880 et BACROT Alexandre 1864.

En benjamines, IMPEROR Amelie 1782, ROLLOT Florence   1731 et LOMANDONG Noela-Joyce 1782 devraient très bien figurer, mais la combative EL BARBRY Sarah   1810 aura son mot à dire, ainsi que les multi championnes de France BELLAHCENE Meriem   1718 et RAGOT GAUFRETEAU Maelyss   1515.

En benjamins, on tient un favori indiscutable avec le mulhousien BURRI Quentin   2253 (vainqueur 2014), mais COIFFAIT Pierre-Basile   2112 ou ARIZA Thomas   1987 (vainqueur 2013) sont en embuscade. VLACHOS Anatole   2123, GATINEAU Yovann   2105 et LAGARDE Dimitri   2093 ne sont encore que première année, mais sont redoutables aussi. La lutte sera compliquée pour le podium !

En minimettes, CHUNG Mathilde   2001 tient la corde, mais est poursuivie par des joueuses expérimentées et déjà titrées, comme  AFRAOUI Anaelle   1989, LERICHE Ines   1941, LE  BIHAN Alison   1699 (3eme en 2014), et par des premières années ambitieuses comme la multiple championne de France BROLY Mathilde   1885 ou encore la déterminée GUERIN Juliette 1790. Le club local Henri IV fonde ses espoirs sur BRUNEAU Maylis   1634, mais elle n’est que première année.

En minimes, le tournoi est très fort avec 7 joueurs autour de 2200. Mais le favori reste sur le papier RAKOTOMAHARO Fy Antenaina   2394,  30eme mondial. MEUNIER Clement   2213 et LUTARD Theo   2129 essaieront de confirmer leurs résultats de 2013 ou 2014, mais les gros zélos FLICK Antoine   2236 et LAURENT-PAOLI Pierre 2234 seront aussi là pour le podium (MOHAMMAD Fahim 2191 étant semble t’il absent).

En cadettes, le tournoi ne devrait pas échapper à MALASSAGNE Isabelle   2139 ou BELLAICHE Elise   2121 (en l’absence de Cécile HAUSSERNOT, apparemment). Il faudra aussi surveiller la première année AUVRAY Honorine 1888 (championne minimes en 2014) ou encore les toujours bien placés HERNANDEZ Lara   1953, ROUFFIGNAC Marie 1874 et IMPEROR Lorene 1891.

En cadets, deux Maitres Fide plus de 2300 sont en quête du titre KAMBRATH Yannick   2377 et VEYS Vincent   2344,  en l’absence de Guillaume LAMARD et Bilel BELLHACENE. Mais il faudra aussi compter sur MICOTTIS Dorian 2217 et CALOONE Thomas   2206 . L’Aquitaine est représentée en force dans cette catégorie avec ALLOUI-CROS Baptiste 2206, FAURE Remi 2056, HERRY Serwan 2047 dans le top 10 élo.

En juniors Filles, 9 joueuses viseront le titre, mais la grandissime favorite est NAVROTESCU Andreea-Cristiana   2223. THOMAS Anysia   2072, FISCHER Julie 2050 et AFRAOUI Solenn   1980 sont cependant largement capables de l’inquiéter.

En juniors, 5 titrés partent en tête, BARBOT Pierre 2468, MOUSSARD Jules   2444, LOISEAU Quentin   2408, ROUFFIGNAC Tanguy   2285 et MIRIMANIAN Hayk   2235.  Les trois premiers cités, tous trois plus de 2400 élos, ont déjà obtenu des titres de champion. Signalons AFLALO Sophie   2105 qui tente l’aventure en mixte, alors qu’elle aurait pu obtenir une bonne place en féminin.

LB

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *