bienvenue-sur-le-site-eh4-club-formateur5b.jpg
Bienvenue ! Suivez les dernières actualités du club !

Rencontres du vendredi soir, épisode 18

Juste avant le tournoi interne, le MI Patrice Etchegaray, a continué ses lectures du vendredi soir devant une assistance nombreuse, et un public d’habitué. Il faut signaler que nous sommes déjà à la 18ème séance !

Patrice nous présente ce soir une magnifique partie de Magnus Carlsen, qui habituellement excelle dans des positions égales, joue des dizaines et des dizaines de coups sans erreurs, en finale, pour finalement invariablement, l’emporter.

Ce soir, nous allons pourtant découvrir une nouvelle facette du champion du monde actuel, en observant les parties d’attaques de sa jeunesse.

Le norvégien a 14 ans en janvier 2004, près de 2500 élo, et joue les blancs contre le grand maitre confirmé Sipke Ernst, qui utilise la très solide défense carokan.

Carlsen joue la grande variante très connue Ce4-g3, h4-h5, Fd3… et on se dit que la partie sera très classique, et presque… ennuyeuse. Mais la partie s’anime quand Ernst choisit le 0-0 alors que le jeune Carlsen a choisi le 0-0-0. Roques opposés ! Le premier qui ouvre les lignes gagne ! Carlsen saura t’il trouver un moyen d’ouvrir des colonnes et diagonales, avant Ernst ?

 

Attention SPOILER

Oui !! On est a 18eme coup, et survient un magnifique sacrifice de cavalier : Cg6, déviant le pion f7, la dame s’installe en e6 sur échec et sur Rh8, hxg6 ouvre la colonne h ! Les blancs ont une pièce de moins mais la mission est accomplie, des lignes s’ouvrent. Ernts est à la hauteur et trouve l’incroyable multi coup de défense Cg8 !! Comment continuer ?

Carlsen continue alors son festival en donnant deux nouvelles pièces : Fxh6 puis Txh6…pour simplement ouvrir la colonne h. Le triomphe des idées sur le matérialisme.

Ernst n’arrive plus alors à protéger son roi complètement découvert et sans défense face à l’attaque combinée de la dame et de la tour. Quelle attaque !

Patrice nous montre alors une autre attaque de Carlsen , qui à 13 ans et 100 points élo de moins, gagne une espagnole superbe contre Harestad sur une variante classique déjà jouée par Karpov.

Profitant de l’éloignement de la dame noir, Carlsen masse des pièces à l’aile roi, tandis que les noirs attaquent à l’aile dame. Le norvégien repère une case h6 faible et concentre ses forces dessus. On se demande ce qu’il veut faire.

Un cavalier blancs arrive en h6, les noirs répliquent en isolant ce cavalier et lancent une contre attaque sur h3 : le jeu devient très tactique. Carlsen sacrifie un pion, le jeu s’ouvre, et finalement, Carlsen trouve un moyen de faire vivre son Fc2 en donnant un nouveau pion en e5 pour ouvrir la diagonale, et se donner la case e4.

Et cela continue encore avec un nouveau sacrifie en h5 ! Le roi est à nu, Carlsen sacrifie ensuite sa dame pour finir par un superbe mat. Waouh !

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *